AUJOURD'HUI
79
SEMAINE DERNIERE
2761
PAGES VUES
172724
TOTAL VISITES
137104

Le chef de l’Etat a procédé à l’inauguration de quelques oeuvres en mairie de Bujumbura

BUJUMBURA, 27 oct 2016 : Le Chef de l’Etat, M. Pierre Nkurunziza en compagnie des ministres de l’Agriculture et de l’Elevage et de la Santé publique a inauguré mercredi quelques oeuvres en mairie de Bujumbura dans le cadre de la célébration du 54 ieme anniversaire de l’indépendance du Burundi.

Une usine de production de lait installée pour une valeur de 4 milliards de FBu a été inaugurée. L’Usine Modern Dairy Burundi qui produit du lait de marque « Natura » a été mise en place par trois hommes d’affaires dont deux Burundais et un étranger. Le Directeur général de cette entreprise, M. Juma Mohamed, a indiqué que cette usine vient compléter la chaîne de valeur dans la filière lait.

En effet selon lui, les éleveurs burundais qui ont bénéficié des vaches de la part du gouvernement du Burundi et des partenaires produisent du lait qu’ils vendent dans des centres de collecte de lait installés dans différentes communes du pays. Ces centres de collecte de lait viennent en fin de recevoir un marché d’écoulement de lait.
Selon M. Mohamed l’usine Modern Dairy Burundi a déjà signé un contrat avec sept centres de collecte de lait de la province de Ngozi, Kayanza et Gitega et compte en signer avec d’autres centres. Il s’est réjoui qu’avec cette usine, le secteur d’élevage va quitter l’informel pour travailler dans le formel. Car, il s’agit d’une seule usine de haute technologie capable de produire du lait remplissant les normes et qui apporte une plus value dans l’économie du pays et la réduction du chômage.

Elle va, en effet, permettre à octroyer un revenu aux éleveurs, aux membres des coopératives de collecte de lait, aux travailleurs qu’elle utilise et va payer les impôts. La dernière usine moderne de production du lait date des années 1990.

M. Juma Mohamed a demandé au gouvernement d’appuyer cette nouvelle usine notamment d’éviter la concurrence du lait produite à l’extérieur du pays et de mettre en place une loi qui va régir le secteur du lait au Burundi.

Il est à signaler que l’usine a une capacité de production de 40.000 litres de lait par jour, mais pour le moment, elle produit seulement 2500 litres par jour. Le lait Natura se retrouve actuellement dans toutes les kiosques de Bujumbura et à l’intérieur du pays à un prix de 500 FBu/250 ml et 1200 FBu/500 ml et a une durée de vie de six mois, selon lui.

Le chef de l’Etat a également inauguré une imprimerie moderne PACOBU équipée de machines modernes ainsi qu’un centre des fêtes dénommé « Au Coin de la Diaspora » construit dans le nouveau quartier de Carama. Ce Centre appartient à un Burundais vivant en Suisse du nom d’Olivier Maniratanga.

https://youtu.be/kUNYHaK-3RU

Retour
Discours: President et autres

DECLARATION DE S.E VESTINE NAHIMANA AMBASSADEUR DU BURUNDI LORS DE LA 15ÈME SESSION DE L’ASSEMBLÉE DES ÉTATS PARTIES AU STATUT DE ROME

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves