AUJOURD'HUI
108
SEMAINE DERNIERE
2980
PAGES VUES
229650
TOTAL VISITES
201118

Evaluation par le parlement de la mise en application du programme du gouvernement

Bujumbura, 14 mars 2017 : Le premier vice-président de la République, M. Gaston Sindimwo, a présenté lundi le 13 mars 2017, au parlement, les réalisations du gouvernement pour le deuxième semestre 2016, dans les domaines relevant du secteur de coordination de la première vice-présidence. Cette activité s’inscrit dans le cadre de l’évaluation, par le parlement, de la mise en oeuvre du programme du gouvernement.

Ce rapport concerne huit ministères, à savoir les ministères de l’Intérieur et de la Formation patriotique, de la Sécurité publique, des Relations extérieures et de la Coopération internationale, le ministère à la présidence chargé de la Communauté est-africaine, celui chargé de la Bonne gouvernance et du Plan, les ministères de la Justice et Garde des sceaux, de la Défense nationale et des Anciens combattants ainsi que celui de la Fonction publique, du Travail et de l’Emploi.

Au niveau du ministère de l’Intérieur et de la Formation patriotique, les grandes réalisations concernent l’encadrement de la population pour le renforcement de la paix et de la sécurité, la mise en oeuvre du programme d’éducation et de la formation patriotique, la gouvernance socio-économique et la lutte contre la corruption et la contrebande, ainsi que la protection de l’environnement contre les aléas climatiques.

Au ministère de la Sécurité publique, les grandes réalisations présentées sont la lutte contre la criminalité, la lutte contre le terrorisme et le trafic des êtres humains, la modernisation des services de police, et la lutte contre la corruption au sein de la Police nationale.

Parmi les grandes réalisations du ministère des Relations extérieures et de la Coopération internationale, il a été noté la négociation et l’obtention de 486 stages de perfectionnement auprès des pays amis dans le cadre de la coopération bilatérale, ainsi que la négociation et l’obtention de 172 bourses d’études et de stages.

S’agissant du ministère de la Communauté est-africaine, il faut noter l’élaboration de la liste actualisée des textes législatifs et réglementaires à harmoniser dans le contexte de cette communauté. L’établissement d’un programme et un calendrier pour vider la question d’harmonisation des lois en 2017, conformément à la décision du conseil des ministres en charge des Affaires de la Communauté est-africaine et de la planification est aussi l’une des réalisations de ce ministère.

Le ministère à la présidence chargé de la Bonne gouvernance et du Plan a été actif dans la mobilisation pour la lutte contre la corruption et la fraude. Le montant recouvré a été de 70.460.461,93 francs burundais. Des biens issus de la contrebande ont été remis à l’OBR. Il s’agit de 1023 pagnes simples, 15 pagnes doubles, 360 pagnes demi-pièces, 13 pagnes de la Société Afritextile (ex-COTEBU) et 31 cartons de sauce-tomates.

Ce ministère a rencontré des difficultés comme l’insuffisance budgétaire et celle du personnel de la brigade spéciale anticorruption, de même que la lenteur dans le processus d’adoption des textes de loi. Il envisage, pour l’année 2017, organiser le travail en synergie pour tous les intervenants dans la lutte contre la corruption, poursuivre le travail de l’inspection générale de l’Etat, prioriser les cibles des ODD (Objectifs du développement durable) qui vont servir à l’élaboration du cadre de référence.
Ce ministère compte poursuivre l’exécution et la finalisation de la 3ème enquête démographique et de santé, ainsi que la finalisation de l’informatisation du guichet unique de création de société.

Quant au ministère de la Justice et Garde des sceaux, les grandes réalisations sont la vulgarisation du guide de déontologie des magistrats, les poursuites administratives et judiciaires de 21 magistrats pour corruption, la traduction en Kirundi et en Anglais de 26 textes législatifs et réglementaires, l’assistance des avocats aux 20 justiciables vulnérables, la création de trois tribunaux de Grande instance en mairie de Bujumbura, ainsi que des jugements rendus et exécutés par les différentes juridictions.

Au sein du ministère en charge de la Fonction publique, les fonctionnaires et agents civils de l’Etat ont reçu une indemnité d’ajustement des disparités salariales dans le secteur public, 20 milliards ayant été disponibilisés pour cette activité.

Les parlementaires ont posé diverses questions dans le sens de voir les ministères améliorer leur rendement en qualité et en quantité pour répondre au souci de la population. Dans chaque intervention, les parlementaires ont recommandé que l’on interroge la loi pour éviter des polémiques et des exactions.

abp

Retour
Discours: President et autres

Commemoration of the 26th anniversary under the theme "Let us consolidate National Unity, a shield for sustainable peace and development"

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves