AUJOURD'HUI
74
SEMAINE DERNIERE
2177
PAGES VUES
299408
TOTAL VISITES
294437

Clôture du projet pilote de lutte contre les grossesses non désirées

RUTANA, 17 avril (DWG) : Le projet pilote de lutte contre les grossesses précoces et non désirées dans 3 écoles fondamentales de la commune de Rutana dont l’exécution a commencé le 8 mars dernier a clôturé ses activités jeudi par l’organisation d’une séance de questions-réponses pour évaluer la compréhension des élèves du thème développé et dont chaque bonne réponse était couronnée par un prix, a-t-on constaté sur place à Rutana (sud-est du Burundi).

Les prix distribués étaient composés de pagnes, de parapluies, de pull-overs frappés du logo de l’association qui a organisé cette sensibilisation, des savons, des cahiers et des stylos. Les animateurs de ces séances de sensibilisation posaient des questions en rapport avec la matière apprise par les élèves et celui qui donnait une bonne réponse recevait un prix composé soit d’un pagne et de 12 savons, soit un bassin et des savons ou un parapluie, etc.

Près de 100 élèves ont pu bénéficier de ces prix offerts par l’Association des juristes catholiques du Burundi (AJCB) qui a organisé ces activités sur un financement de l’ONU/femmes. Cette évaluation s’est déroulée en présence de l’administrateur de la commune Rutana, du directeur communal de l’Enseignement, du juge président du Tribunal de résidence de Rutana, du représentant du chef de poste de la police à Rutana, des directeurs et des titulaires des classes de 7ème, 8ème et 9ème année aux écoles fondamentales de Mugembe, Gitaba et Saint Joseph, où ce sont déroulées les séances de sensibilisation.

Dans leurs allocutions, l’administrateur de la commune de Rutana et le directeur communal de l’Enseignement ont salué l’organisation de cette activité de sensibilisation des jeunes à la lutte contre les grossesses non désirées chez les jeunes, la qualifiant de très importante pour préparer l’avenir de ces jeunes. Ils ont indiqué qu’elle est venue à point nommé et ont demandé à ces élèves de mettre en application les enseignements reçus pour leur propre bien, le bien de leurs familles et du pays.

La formation de ces jeunes a duré un mois et a porté sur les violences basées sur le genre.Tout enfant qui a participé à la séance d’évaluation a eu droit à un cahier et un stylo, ceux venus de Gitaba ayant reçu chacun deux cahiers et deux stylos.

abp

Retour
Discours: President et autres

Discours de S.E.M. l’Ambassadeur Albert SHINGIRO, Représentant Permanent du Burundi auprès des Nations Unies à l’occasion de la réunion du Conseil de Sécurité sur la situation au Burundi,

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves