AUJOURD'HUI
74
SEMAINE DERNIERE
2177
PAGES VUES
299408
TOTAL VISITES
294437

Formation sur l’intégration du genre dans le développement des communes

MURAMVYA, 8 nov (ABP) – L’Association burundaise des élus locaux (ABELO) avec l’appui de l’Agence de coopération internationale de l’association des communes néerlandaises (VNG International) a organisé depuis mardi le 7 novembre au chef-lieu de la commune et province Muramvya (centre-ouest), un atelier de formation sur l’intégration du genre dans la planification des projets et programmes de développement des communes. Cet atelier concerne le bureau exécutif de l’ABELO, le bureau du Réseau des femmes élues locales (RFEL), le secrétariat de l’ABELO ainsi que les administrateurs communaux des huit communes pilotes du programme « IDEAL », à savoir Bukemba et Gitanga en province Rutana et les six communes de la province Bururi (sud-ouest).

La vice-présidente de l’ABELO et présidente du RFEL, Mme Odette Kayitesi a indiqué à l’ABP que cette formation vient en temps utile, parce que le Burundi a déjà adhéré au processus de décentralisation et d’élaboration des PCDC (Plans communaux de développement communautaire), sans oublier l’intégration du « genre » qui est d’une importance capitale pour le développent inclusif. Elle a fait remarquer que l’ABELO et ses partenaires ont besoin de renforcer les capacités des communes en matières de planification basée sur les résultats en impliquant toutes les couches de la société et particulièrement la femme dans l’élaboration des projets de développement des communes pilotes, a-t-elle renchéri.

De son côté, M. Nicolas Brücke, gestionnaire du programme « IDEAL » financé par le ministère des Affaires étrangères des Pays-Bas a indiqué que l’objectif de ce programme qui durera cinq ans dans sept pays dont le Burundi, le Rwanda et l’Ouganda a l’objectif de rendre inclusif le processus de décisions au niveau local. Il a également fait savoir que ce programme veut que les partenaires locaux, entre autres l’ABELO et le RFEL soient conscients du concept « genre » pour une sensibilité aux conflits et dans la mise en œuvre des programmes pour garantir une approche qui ne nuira personne dans le futur.

M. Brücke a aussi fait noter qu’en 2018, le même projet va aider les communes pilotes au niveau de la planification inclusive et participative dans l’élaboration du nouveau budget des PCDC de troisième génération et des Plans annuels d’investissement.

Notons que les thèmes qui seront développés sont entre autres liés aux concepts « « genre et gouvernance », à la planification des projets, la résolution des conflits, l’implication du genre dans l’élaboration des PCDC ainsi que le thème lié à l’évaluation des performances des communes dans la prise en compte inclusive du genre dans les organes de prise de décision.

abp

Retour
Discours: President et autres

Discours de S.E.M. l’Ambassadeur Albert SHINGIRO, Représentant Permanent du Burundi auprès des Nations Unies à l’occasion de la réunion du Conseil de Sécurité sur la situation au Burundi,

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves