AUJOURD'HUI
74
SEMAINE DERNIERE
2177
PAGES VUES
299408
TOTAL VISITES
294437

Réunion de sécurité à Mubimbi

BUJUMBURA, 14 nov 2017 : Le conseiller principal du gouverneur en province Bujumbura (ouest du Burundi), M. Dieudonné Bizimana a tenu une réunion de sécurité le lundi 13 novembre au chef-lieu de la commune Mubimbi, en vue de renforcer le rôle des responsables des dix maisons "les nyumba kumi", qui doivent disposer des cahiers dans lesquels ils notent ce qui se passe dans leur entité administrative (visites, naissances, décès, maladies contagieuses ou épidémiques, etc...) et en faire un rapport aux chefs de collines, a-t-on constaté sur place. Selon cette autorité, actuellement qu’il y a absence de crépitement d’armes dans la province, la population devrait s’occuper de la production agricole, de l’élevage et de toute autre activité d’autopromotion et de développement du pays.

Les participants ont signalé des cas de vols dans les ménages et dans les champs, la consommation des boissons prohibées, telles que l’umudiringi, le Kanyanga et l’umungazi qui sont souvent à l’origine de l’insécurité.

L’agronome communal a tiré la sonnette d’alarme sur la recrudescence des maladies comme le BXW ou le flétrissement bactérien qui attaque les bananiers, la mosaïque du manioc et la striure brune (urubozo) qui menacent les cultures, tout en dénonçant une maison qui vend de faux produits phytosanitaires à Mubimbi.

Les transporteurs de charbons à vélo, les cyclistes qui s’agrippent sur des camions en montant vers Bugarama (le système Dunyuri) gênent la circulation routière, a dit le commissaire provincial de police, OPC2 Jean-Pierre Kwizera qui demande aux transporteurs de charbon de s’associer pour louer un véhicule de transport de ce charbon et qui promet de sévir contre les Dunyuri. Un conflit entre éleveurs et agriculteurs a été aussi signalé, faisant état que les éleveurs volent les pénisetum (herbes pour bétail) des agriculteurs.

Le commissaire Kwizera a fait savoir que le pays s’achemine vers les élections de 2020, une période propice pour les mauvais enseignements de certains politiciens, d’où il a exhorté à cet effet, la population à ne pas céder à la panique.

Le conseiller principal Bizimana a quant lui demandé à la population de continuer à lutter contre la fraude et les boissons prohibées, sans oublier de tout faire pour arriver jusqu’à la fermeture de la maison qui vend des produits phytosanitaires qui ne répondent pas aux normes exigées. Aux partis politiques, il leur a conseillé de bien cohabiter comme auparavant.

abp

Retour
Discours: President et autres

Discours de S.E.M. l’Ambassadeur Albert SHINGIRO, Représentant Permanent du Burundi auprès des Nations Unies à l’occasion de la réunion du Conseil de Sécurité sur la situation au Burundi,

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves