AUJOURD'HUI
10
SEMAINE DERNIERE
2971
PAGES VUES
554681
TOTAL VISITES
616603

Lancement du projet « Umwana mu Muryango »

BUJUMBURA, 29 jan 2019 : Le projet « Umwana mu Muryango (UMMU) » a été officiellement lancé le mardi 29 janvier 2019 à Bujumbura par le secrétaire permanent au ministère burundais des Droits de la personne humaine, des Affaires sociales et du Genre, M. Félix Ngendabanyikwa.

Ce projet pour le droit de tous les enfants burundais à un environnement familial couvre quatre provinces (Bujumbura, Bujumbura mairie, Gitega et Muyinga) et bénéficie de l’appui de 3,6 millions d’euros de l’Union européenne. Il sera mis en œuvre par l’ONG IRC (International Rescue Committee), en collaboration avec le ministère en charge des Droits de la personne humaine, l’association burundaise « Dutabarane » et 60 institutions gouvernementales et privées. Il durera trois ans (de janvier 2019 à juin 2022).

Selon le secrétaire permanent au ministère en charge des Droits de la personne humaine, la place digne pour tout enfant ne peut être que dans la famille. Il a indiqué que la vulnérabilité des enfants au Burundi a été accentuée par des effets conjugués de la guerre, du VIH/Sida et de la pauvreté. Ce qui a fait que des familles qui devaient élever et éduquer leurs enfants soient dans l’incapacité d’assurer leurs besoins élémentaires et un encadrement adéquat. Cette situation de pauvreté a fait que des systèmes traditionnels qui s’occupaient des enfants en situation difficile ne tiennent plus.

M. Ngendabanyikwa a précisé que « UMMU » est un projet d’appui à la mise en œuvre de la politique nationale genre de protection de l’enfant que le gouvernement a adoptée notamment en ce qui concerne le suivi des minimas des standards pour les enfants vivant en institutions et l’appui aux familles à risque de séparation. Ce projet se situe dans le prolongement d’une série d’activités du gouvernement. Il s’agit notamment du retrait/réinsertion au niveau familial et communautaire des enfants en situation de rue (ESR) et des mendiants. 2 600 enfants en situation de rue et 1 100 mendiants ont déjà été rétablis au niveau de leurs familles et communautés.

Selon M. Ngendabanyikwa, les enfants qui se retrouvent dans la rue cachent eux aussi des capacités qu’ils peuvent utiliser pour leur développement. Sept enfants retirés de la rue qui se sont distingués en classe seront prochainement primés, a-t-il dit.

Le chef de délégation de l’Union européenne au Burundi, l’ambassadeur Wolfram Vetter, a indiqué que le projet permettra la réinsertion de nombreux enfants dans la société et de renforcer la capacité des familles afin de prévenir de futures séparations. A propos des enfants pour qui l’accueil familial n’est pas possible, il s’agit d’améliorer leurs conditions de vie, en travaillant sur les standards d’accueil et de soins qui leur sont donnés dans les institutions qui les hébergent. Le projet va soutenir la sortie durable des enfants des institutions et leur réintégration dans le cadre familial, avec un soutien renforcé de ces mêmes familles à l’aide d’interventions sociales et économiques, notamment des transferts monétaires, pour leur permettre de dispenser des soins appropriés aux enfants et à prévenir de nouvelles séparations.

abp

Retour
Discours: President et autres

MESSAGE A LA NATION DU PRÉSIDENT DE LA REPUBLIQUE 4 ANS APRES LA PRESTATION DE SERMENT SUITE AUX ELECTIONS DE 2015

Burundi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves