AUJOURD'HUI
49
SEMAINE DERNIERE
2100
PAGES VUES
498394
TOTAL VISITES
551800

Le ministère en charge de l’Education demande à la Chine de continuer à soutenir le Burundi dans le domaine de l’Education

BUJUMBURA, 30 jan 2019 : La ministre de l’Education, de la Formation technique et professionnelle, Mme Janvière Ndirahisha, a fait savoir ce mardi 29 janvier 2019, à Bujumbura, lors de la clôture de la 12ème phase au Centre formation artisanale (CFA) de Kamenge, que la coopération sinoburundaise s’inscrit dans la droite ligne des engagements de l’Etat burundais à promouvoir l’enseignement des métiers.

ignement des métiers. Mme Ndirahisha a saisi cette occasion pour demander au gouvernement chinois de continuer à soutenir le gouvernement burundais dans le domaine de l’enseignement des métiers qu’il a entrepris et la création des centres de formation artisanale dans tout le pays pour que les enfants burundais qui n’ont pas continué leurs études puissent bénéficier de cette formation. Elle a promis 10 machines à coudre aux lauréats qui achèvent la section couture.

Dans son allocution, l’ambassadeur de la République populaire de Chine, M. Li Chang Lin, a annoncé que l’enseignement des métiers constitue un des éléments clés pour la création de l’emploi et la lutte contre la pauvreté. « Si on parle aujourd’hui de la montée en puissance de la Chine, c’est parce que la chine a mené des actions efficaces pour former des talents de différentes catégories », a-t-il souligné. L’ambassadeur a annoncé que le Centre de formation artisanale de Kamenge, qui comprend cinq sections, a déjà formé 400 stagiaires. Ces derniers ont acquis une compétence technique pratique, ce qui leur a permis de trouver du travail. Nombreux parmi eux ont réussi à créer leur atelier de production.

La Chine voudrait mieux partager ses expériences et les bonnes pratiques avec le Burundi, a signalé l’ambassadeur Lin, tout en précisant qu’elle continuera à intensifier la coopération en matière de formation professionnelle.

La représentante des élèves du CFA de Kamenge, Mme Marie Goreth Kwizera, a plaidé pour l’encadrement moral et technique des lauréats du CFA. Elle a fait savoir que les lauréats ont pu créer une association appelée « Etoile du futur » grâce aux 30% des frais des matériels qu’ils fabriquent eux mêmes. Elle a exhorté tous les jeunes à étudier les métiers.

Les cérémonies ont été clôturées par la remise des certificats des lauréats de ce centre, dont 40 filles et 20 garçons. Les trois premiers de toutes les sections ont reçu des cadeaux.

abp

Retour
Discours: President et autres

Ijambo rya Nyenicubahiro Umukuru w’Igihugu Petero Nkurunziza Uburundi buhimbaza umunsi w’amasezerano y’ubumwe bw’abarundi 2019.

Burundi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves